Top
4 valeurs pour un climat de travail positif! - Vincent Mazrou
fade
3482
post-template-default,single,single-post,postid-3482,single-format-standard,eltd-core-1.1.2,extensive-vc-1.7.5,flow-ver-1.4,,eltd-smooth-page-transitions,ajax,eltd-blog-installed,page-template-blog-standard,eltd-header-type2,eltd-sticky-header-on-scroll-up,eltd-default-mobile-header,eltd-sticky-up-mobile-header,eltd-dropdown-default,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive,evc-predefined-style
Climat

4 valeurs pour un climat de travail positif!

Cultivez, sans relâche, le contact humain! (surtout à l’heure des technologies)

 

Climat

Des gens heureux, un climat sain

 

Voici l’un des principes fondamentaux à mettre en place afin de créer une bonne culture d’entreprise. Leaders, managers, CEO, collègues des RH, voici 4 valeurs à adopter :

 

1.L’éthique. Agir avec probité permet d’éliminer les conflits d’intérêts et donc de maintenir un climat sain dans lequel on sent qu’on fait les bonnes choses.

 

2.L’empathie. Savoir se mettre à la place de l’autre est fondamental. Faire passer les intérêts du groupe devant les intérêts individuels, malgré les sacrifices que cela peut parfois engendrer, permettra de créer un environnement dans lequel tout le monde s’entraidera et dans lequel tout le monde veillera sur les uns les autres.

 

3.Transparence. Les cachoteries n’ont pas leur place au travail. À moins qu’une information doive demeurer confidentielle, il est nécessaire d’avoir et d’entretenir un discours franc. De un parce que les gens aiment savoir ce qu’il se passe autour d’eux et de deux parce qu’on veut éviter les ragots qui finissent toujours par teinter négativement le climat de travail.

 

4.Compétitivité. C’est ensemble que nous pouvons accomplir les plus grandes choses. Si l’Humain a réussi à survivre toutes ces milliers d’années, c’est parce que l’animal social que nous sommes, a su collaborer et a compris à quel point il était vital d’agir en groupe (…afin de survivre). Cela étant dit, il faut fixer des objectifs d’équipe à nos gens. En permettant aux employés d’exprimer leur talent individuel dans le but de réaliser un projet commun, nous créerons un climat dans lequel ils voudront se dépasser pour le groupe.

Climat

Un climat de collaboration

 

Le rôle du leader est donc de comprendre, coacher et soutenir. Il ne peut pas contrôler et commander.

À noter qu’il doit se montrer intransigeant avec ceux qui ne pensent que dans une logique individuelle (et non collective).

 

Ces principes sont tirés de l’article d’Olivier Schmouker qui résume sa lecture du livre: The Unpublished David Ogilvy (Profile Books, 2014). Ce livre raconte l’histoire et la vision de David Ogilvy, un gestionnaire d’agence publicitaire américaine dans les années 60. La série Mad Men s’en est grandement inspirée pour créer le personnage de Don Draper.

 

Et vous, que faîtes-vous pour maintenir un climat sain au sein de votre organisation?

mazrouadmin